ruina imperii

You are safe! ▬ ft. Felicia
avatar


Messages : 8
maudit gouvernement

Jeu 16 Mar - 14:55
En ce jour. L’ennui t’habite, Gregory. Tu ne sais pas quoi faire. Tu n’as rien d’urgent à entreprendre. Tu n’en as pas l’envie. Tu as plutôt envie de sortir. De profiter du soleil, déjà haut dans le ciel. Ne pas rester enfermé entre quatre murs, à te tourner les pouces. C’est décidé, tu vas sortir. Sentir la chaleur de l’astre solaire sur ta peau blanche. Mieux, tu penses à faire une bonne action. À faire ta BA de la semaine. Tu vas apporter quelque produit de premières nécessités aux mutants retranchés vers la frontière Nord. Apporter ce qui leur manque le plus. Leur prouver que des personnes pensent encore à eux. Qu’ils ont, encore, une place dans la société.

C’est, donc, munie d’un panier en osier contenant de la nourriture, des produits sanitaires et quelques-unes de tes anciennes tenues, que tu ne portes plus, que tu sors de chez-toi. En route, tu croises des personnes que tu salues. Avec qui tu échanges quelques mots. Tu es heureux. Aussi léger qu’un oiseau. Ta démarche donne l’impression que tu voltes au-dessus du sol. Tu te diriges vers le Nord. La distance ne te semble pas longue. Ta promenade te semble même rapide.

Tu arrives rapidement dans une zone qui semble ravagée par la guerre. Étant la première ligne de défense d’Empyrean, les Gastrea s’attaquent principalement à cette région avant d’avancer dans la ville et se faire stopper. Gregory, tu as l’impression d’entrer dans une autre ville. Un autre univers. Ça change de la zone Sud ou du Palais Paradiso. Un univers épargné par les combats où règnent la joie et la bonne humeur. Alors que ce lieu est dirigé par la pauvreté et la tristesse.

Gregory, tu aperçois la présence d’une demoiselle qu’il n’avait jamais vue avant. Tu as l’habitude de venir ici. D’apporter ton aide. Tu le fais, le plus souvent, en cachette. Sans que personne ne le sache. Tu aurais pu ne jamais lui parler. Passer ton chemin et t’occuper d’autre chose. D’autre personne. De leur offrir la nourriture que contient ton panier. Mais à la place du dépose le cabas en osier au sol, laissant les maudits se servirent eux. Les laissant manger un peu. Tu espères qu’ils partageront équitablement. Tu ne t'en occupes pas, tout ça parce que tu as vu un sabre accrocher à la taille de la demoiselle. Tu te diriges vers elle pour lui parler de ce qui te motive dans la vie. Ce qui te fait te lever tous les matins. Tes idéaux.

« Bonjour jeune demoiselle ! Saviez-vous que de ce côté de la frontière, vous n’avez aucunement besoin de porter d’arme ? Vous êtes en sécurité ici ! Tant que vous restez derrière ces monolithes. »

Le port d’armes, ce n’est pas bien. Et Gregory, tu te fais un malin plaisir à le faire savoir à tous les habitants d’Empyrean que tu croises armé. Même les Promoter. Surtout les Promoter.

You are safe!
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 10
Habitation : Un petit appartement au sud, un autre au nord.
Occupation : Tueuse à gages et garde du corps de Christopher O'Connell.
maudit culte

https://fr.pinterest.com/morganefate/felicia/
Jeu 16 Mar - 22:03
YOU ARE SAFE ! X GREGORY
Les jambes de Felicia pendaient dans le vide qui s'étendait au-delà des vieux remparts d'Empyrean. Ses jambes se balançaient au rythme de son souffle, alors qu'elle fredonnait elle ne savait plus trop quel air, alors que son regard se perdait sur la lisière de la forêt d'Orphée. Vaste étendue, vaste terrain de chasse. Ça la faisait rêver. Elle s'en léchait les lèvres. Elle caressait doucement le manche de son sabre, noir, sombre, blasphématoire pour quelqu'un comme elle, et elle rêvait, elle rêvait. Mais le rêve n'en était pas qu'un. Pas toujours.

Elle inspire, elle expire, puis d'un bond, elle se relève, détend ses longues jambes. Puis elle entreprend de descendre des remparts pour regagner la terre ferme, la véritable. Pour aujourd'hui, Felicia n'avait rien de prévu. Pas de travail, pas de festin à l'horizon, le calme plat. Alors, elle vagabonderait, par-ci, par-là, se ferait dévisager, passerait pour une déviante et d'autres choses sympathiques. Mais Felicia, elle était toute seule dans sa tête et dans son monde et elle le vivait bien.

Et puis voilà qu'on lui parle. Elle reste immobile un instant, au milieu de la rue où elle s'était postée depuis environ deux secondes. Le temps que l'information la gagne, qu'elle comprenne qu'on lui parlait, qu'elle comprenne ce qu'on lui disait. Ce n'était pas courant. Felicia, c'était une ombre, une ombre qu'on fixait mais une ombre qu'on ignorait. Une ombre qu'on ne voyait pas car on ne le voulait pas. Et voilà que quelqu'un lui parlait, à elle, oiseau de mauvaise augure qu'elle était, dans son sombre costume. Bien propre sur elle, alors que ses canines avaient faim.

Elle se retourne et elle dévisage son interlocuteur. Elle le dévisage et le fixe de ses grands yeux rouges, de ses grands yeux qui criaient « danger, danger », de ses grands yeux qui hurlaient sa malédiction.

« Oups ! Désolée, je ne savais pas ! Mais vous m'en voyez rassurée, j'avais peur qu'il ne m'arrive quelque chose ! »


Rieuse, moqueuse. Il vaudrait mieux songer à protéger les autres, pas elle. Il vaudrait mieux les protéger, oui, mais les protéger d'elle. Elle s'approche, elle s'approche, plus près, trop près, bien trop près. Sa main sur son sabre.

« Oooh, mais maintenant que j'y regarde d'un peu plus près, en voilà un visage connu ! Qu'est-ce qui amène quelqu'un d'aussi célèbre par ici ? Il n'y a pas grand chose pour y jouer les touristes et le panorama laisse à désirer si vous voulez mon avis. »

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia]
» The world isn't safe for a girl like me. But maybe I'm not safe for the world, either. †
» Bye Felicia.
» Felicia, la Sith qui cache son jeu
» Présentation de Felicia [Nee'lhan]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-