ruina imperii

you're my savior. [feat dragan]
avatar


Messages : 35
Habitation : les souterrains
Occupation : voleur
Partenaire : ////
enfant maudit

Mer 22 Mar - 0:21
you're my savior





J'avoue ce soir j'ai abusé. Mais l'alcool coulait à flot et les femmes étaient si belles, après tout, je reste un homme avec mes convictions, mes envies, mes désirs, mes limites. On ne peut pas m'en vouloir. Et même le pire des charlatans a ses faiblesses. Alors ce soir, qui s'était transformé en nuit, je n'avais pas hésité et je me suis laissé aller. Et pour tout avouer, tout confessé, ça m'avait aidé à tout oublier; à m'oublier moi, mes conneries, mes ennuis, ma vie et même moi mais apparemment pas mes ennemis. Arrivé dans une ruelle sombre, à l'abri de tout regard, le pas sot, je n'ai pas fait attention.

Mais quelques secondes plus tard, je me retrouve, assis de force contre un mur, une douleur envahissant la partie gauche de mon facièse et je grince des dents alors que l'impression que le poing s'enfonce encore dans mon visage est bien présente. J'ai mal, ça va sans dire. Je grogne, je lâche même un cri de douleur entre temps alors j'ouvre les yeux, deux yeux emplis de colère et d'incompréhension. Et là, je les reconnais; deux gars que j'ai volé il y a pas très longtemps, beaucoup plus gros poissons que moi, plus fort, plus meurtrier. Mais moi je veux leur faire peur, car après tout je suis un sale maudit, je devrais, oui je gronde de rage:

"Cassez-vous ou je vais vous tuer. Je vous jure, je vais vous défoncer." mais je sais que c'est faux. J'ai jamais tué personne. Je suis trop faible et pas assez courageux pour avoir ça sur la conscience. Tuer c'est facile, assumer un peu moins.

Et malgré tous mes efforts pour avoir l'air le plus convaincant possible, je suis saoul, j'ai l’œil qui vrille et les jambes qui tremblent; oh oui il y a des signes qui ne trompent pas. Je les entends rire mais la violente claque que je me suis pris (plutôt un poing en y réfléchissant) m'a visiblement sonné. J'ai l'impression d'avoir une bulle dans les oreilles. Encore quelques secondes passent et ils reviennent à la charge. J'ai mal, je souffre. Je ne sais pas exactement ce qu'ils peuvent me faire mais je sens que les douleurs viennent m'envahir peu à peu de partout. J'essaye d'appeler au secours mais rien ne sort. Un coup à la gorge n'a pas aidé, et maintenant j'ai la nausée. Je ne suis pas sûr de mourir mais pas non plus d'en sortir vivant.

Alors le corps déchiré et l'esprit embrumé, je prie tout bas, dans un petit coin de ma tête (ce qu'il en reste) qu'on vienne me sauver.
431 mots feat Dragan
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 18
civil mafia

Sam 25 Mar - 4:28


I'M
NOT
ANYBODY's
SAVIOR
tagged
@[jhin]

sorry pour le temps de réponse D:
tout était prêt, tout était calculé; les deux frères devaient être sortis du bar depuis quelques minutes, et comme toutes les semaines, tu sais où est-ce qu’ils vont se rendre ensuite, empruntant toujours le même chemin, sans se soucier de quoi que ce soit; soupir qui s’échappe de tes lippes lorsque tu les vois à l’angle de la ruelle, s’engageant dans la perpendiculaire; quoi de mieux pour assombrir ton humeur qu’un changement dans le programme; tu tires sur les pans de ton manteau avant de quitter le porche sous lequel tu patientais;

avant de tourner à l’angle de la ruelle ou tes deux cibles se sont engagées, une légère grimace s’esquisse sur ton visage; la menace proférée ne vient pas des deux truands, et elle manque de conviction; elle manque de détermination; tu presses légèrement le pas, même si tu n’aimes pas te précipiter; ce boulot va de mal en pis;

tu avises rapidement la situation; tes cibles ont l’air d’en avoir après le jeune homme assis à même le sol, acculé, et probablement sans défenses efficaces contre ses agresseurs; cependant, la variable qu’apporte le jeune est en ta faveur; ils sont concentrés sur lui, ce qui te permet de t’approcher silencieusement dans l’ombre; persuadés d’être seuls dans la ruelle, celui en retrait est surpris par ta main qui se pose sur sa bouche, l’empêchant de faire entendre sa voix avant qu’une de tes lames se ne plante dans sa gorge; l’autre se fige lorsque le métal froid du silencieux de ton arme se plaque contre l’arrière de son crâne;

les deux flaques de sang se rejoignent alors que tu récupères ton couteau; essuyant la lame ensanglantée sur les vêtements d’un des cadavres, tu jettes un regard sur le jeune homme, unique témoin de la scène; ça non plus, ça ne te plais pas; l’arme retrouve sa place dans son fourreau accroché à ta cuisse droite, rentre chez toi, tu n’étais pas là; tu replaces ta capuche sur ta tête avant de te redresser; il ne s’est rien passé; tu te retournes; il est temps d'aller faire ton rapport;

si pour une fois, quelque chose pouvait se passer comme prévu ce soir; tu apprécierais;


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 35
Habitation : les souterrains
Occupation : voleur
Partenaire : ////
enfant maudit

Lun 27 Mar - 2:39
you're my savior





Tout se passe tellement vite que j'ai l'impression de vivre un rêve éveillé. Ou plutôt un cauchemar. Je n'ai jamais supporté la vue des cadavres, la mort devant mes yeux pourtant si présente dans les souterrains et surtout l'o d e u r  du sang. Mes yeux se figent alors sur les deux cadavres mais surtout les flaques de ce liquide rouge que je ne saurais que trop identifié. J'ai la nausée. Mais à peine le haut de cœur me fait sursauter, mes blessures guérissant à une vitesse à laquelle je ne fais même plus attention, je le sais, il le faut, penser à autre chose et quoi de mieux que mon sauveur.

Mon cœur s'apaise à la seconde où mon regard se pose sur lui. Il m'a sauvé. D'une mort rapide et certaine. Et même si je ne garde pas un profond désir de vivre, je ne suis pas non plus suicidaire. J'attends la mort, je la subirai le jour où il le faudra mais cet...homme oui, ce héros. M O N  héros. Il m'a sauvé. Et maintenant c'est moi qui lui doit la vie. Qu'importe ses raisons, je sais au fond qu'il a un peu fait ça pour me sauver. Et puis au fond je me fiche bien de la réalité. Mais alors que je m’apprêtais à le remercier, tremblant de dégoût et d'effroi par ce meurtre arrivé juste devant mes yeux encore innocents de la mort, il me coupe. J'écoute à peine mais j'en comprends le sens. Il est modeste, terriblement modeste. Et il ne veut pas de problèmes. Mais moi je ne veux que le remercier.

Je sens mon cœur palpiter en le voyant se retourner, je sens que c'est ma première et dernière chance, je n'aurais pas d'autres chances. Je me relève d'un seul coup, surtout grâce à l'aide de ma queue et j'agrippe la capuche sans une très grande prise, face à son dos. C'est maintenant ou jamais. Et qu'importe son excuse:

-"Ne partez pas! Vous-....vous venez de me sauver la vie...je-...donnez-moi au moins votre nom! Vous êtes un sorte de super héros c'est ça...?"

Car après je lui dois la vie.
358 mots feat Dragan
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 18
civil mafia

Mer 29 Mar - 23:47


I'M
NOT
ANYBODY's
SAVIOR
tagged
@[jhin]

c'est pas fameux /pan/
évidemment, rien ne va comme tu le souhaites; jamais rien; tu t’arrêtes en sentant une prise se fermer sur ta capuche, la retirant alors que tu te figes; la voix tremble, et tu peines à écouter ce qu’il est dit; lui sauver la vie ? toi, un héro ? quelle bonne blague; t’aurais pu claquer avant que j’arrive, soupir las qui s’échappe de tes lippes, j’en aurais eu rien à foutre; t’espère bien lui faire comprendre tes intentions; lui faire passer le message;

tu n’as rien d’un bon samaritain; cigarette qui s’extirpe de ton paquet avant de se visser à tes lèvres, tu galères un instant à faire fonctionner la pierre de ton briquet avant de pouvoir inspirer l’air nocif et blanchâtre chargé de nicotine et de goudron; et quoi ça te servira de connaître mon nom ? tu te tournes finalement pour lui faire face, sourcils froncés; j’sais pas ce que tu leur avait fait tu recraches la fumé de côté avant de reprendre tu pourrais juste profiter de ta chance pour éviter d’autres ennuis du genre;

bras croisés sur ta poitrine, tu le détails un instant du regard; j’ai rien d’un héro, j’serais pas là la prochaine fois, t’avises rapidement la queue qui se balance derrière lui, t’as certainement plus les caractéristiques d’un super-héro comme on les décrit dans les bandes-dessinées que moi;

de toute façon, t’es loin d’être un héro;
depuis des années,
t’es plus qu’un déchet qui survis;


Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 35
Habitation : les souterrains
Occupation : voleur
Partenaire : ////
enfant maudit

Lun 3 Avr - 2:19
you're my savior





Mon regard croise enfin le sien quand il se retourne. Je crois que j'ai frissonné. Il est effrayant et pourtant j'ai cette curiosité malsaine qui me fait examiner chaque cicatrice, chaque muscle, je tremblerai sans soucis si il ne venait pas  de me sauver la vie. J'ai peur et à la fois je suis sous le charme. Il a cette classe, ce charisme. Aucune chance que je le laisse partir. Et puis maintenant, je lui en dois une.

J'ai mal et pourtant déjà je le vois, je le sens, je guéris à vue d’œil, même si la douleur, elle, est encore là. L'important, c'est que je tiens debout et mon but principal, c'est cet homme, ce héros, venu de nulle part.

"Tellement cool..." je souffle, hors de moi, et de mes pensées.

Je l'écoute, attentif comme jamais, je prends le temps d'avaler chacun de ses mots et malgré le dédain dans sa voix, mon sourire s’agrandit; je suis qu'un sale gosse devant son idole, un super-héros qui ne s'en dit pas un, trop modeste, trop noir, trop puissant. Il a l'air au dessus de tout et surtout de moi.

"Je m'en tape, tu m'as quand même sauvé la vie je veux dire...." je suis hésitant mais je tremble de panique et d'excitation. "Tu m'as sauvé la vie putain!" Je lâche un rire, nerveux, je n'ai peur que d'une chose; qu'il m'abandonne pour ne plus jamais ne le revoir. Alors je grince des dents, l'espace d'un instant j'ai le regard fuyant. Et puis j'ai comme une illumination, qui me fait écarquiller les yeux, entrouvrir la bouche, je le fixe; j'ai l'air d'un illuminé. Mais j'ai l'idée de ma vie pour le faire rester. "Okay okay je sais pas si tu me connais mais t'sais je suis un super voleur! Et j'ai plein de clients différents. Ce qui me donne accès à plein d'informations différentes! Allez quoi t'es quoi? Un mercenaire hein? T'as forcément besoin d'un informateur! Et la chance que t'as pas eu de tomber sur moi, hein...?" J'ai un sourire, mais mes joues me brûlent de honte. Qu'il ne me remballe pas, par pitié... "Jhin Kobayashi, t'es sûr t'as jamais entendu parler...? Parce que c'est moi hein-! Pour de vrai!" Oui j'avais pas réputation, dans les mauvais quartiers, mais loin d'être une star, j'avais peur qu'il ne sache même pas de qui il s'agissait. Si c'est le cas, j'ai l'air du dernier des idiots en plus d'être un petit frimeur. Mais alors que c'est la panique dans mon esprit, je garde ce sourire de pauvre gars qui lui-même, ne sait pas ce qu'il fait là.
435 mots feat Dragan
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Words drifting in the wind ... (feat. Rafael Alvarez)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-