ruina imperii

sentier • cornelia
avatar


Messages : 55
Habitation : appartement spacieux
Occupation : promoter, société civile
Partenaire : eurydice nicolas
promoter

Dim 2 Avr - 14:05
le vent se lève. il faut tenter de vivre. une tendre brise réanime le regard du garçon. il décroise les jambes, affalé sur un des bancs du parc avec une vergogne pourtant exemplaire. conformément à l'échange de messages avec la promoter semi-inconnue, il a amené un petit paquetage pour lui faire passer des exercices. isaac n'a pas réellement eu le temps de préparer la séance dans la mesure où il a travaillé toute la semaine, mais il a néanmoins pris une seconde pour faire quelques recherches sur la jeune femme. cornelia o'connell, nouvelle recrue dans la sécurité civile et liée par le sang avec le culte des gastrea. aux premiers abords, il s'est demandé si cet appel à l'aide n'était pas une vaste mascarade pour lui tendre un piège. il n'a pas que des amis à empyrean après tout. mais enfin, bien qu'il ai choisi d'emporter son arme de service par précaution en plus de tout l'attirail d'entraînement, il ne s'est pas particulièrement mis martel en tête non plus. une vigilance excessive n'amène pas que du bon.

et il fait chaud. bien trop chaud pour un printemps. l'air conditionné est une véritable bénédiction en cette période, mais il serait également dommage de ne pas profiter du beau temps pour évaluer la gamine. le regard plongé dans le bleu vaste, le promoter attrape son briquet et grille une cigarette. il observe la fumée remonter et se perdre dans l'océan céleste avec une sérénité inhabituelle. ce n'est pas si mal ? il ne s'était pas arrêté dans ce parc depuis plusieurs mois. sûrement parce qu'il ne prenait même plus le temps de réfléchir. à tout.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Occupation : Promoter.
Partenaire : Mitsuki Usagi.
promoter

https://fr.pinterest.com/morganefate/cornelia/
Dim 2 Avr - 14:59
SENTIER X ISAAC
Elle regrettait un peu. Elle regrettait d'avoir envoyé ces messages à ce supérieur qu'elle ne connaissait que brièvement, qu'elle ne connaissait qu'à travers les paroles des autres. Certes, il avait l'air d'être quelqu'un de bien. Mais le problème n'était pas lui. Le problème, c'était elle. Comme souvent et comme toujours.

Elle boutonna nerveusement sa chemise, détournant les yeux du regard accusateur de son reflet qui la narguait depuis le fond du miroir. Sortant de la salle de bain, elle jeta un coup d’œil par la fenêtre et soupira, passant une main sur sa nuque. Les beaux jours étaient là. La période des écharpes était terminée, elle allait devoir trouver autre chose. À défaut de mieux et parce que le temps pressait, elle remonta les pans du col de sa chemise et se recoiffa, laissant tomber ses mèches brunes sur le côté de son cou.

La porte fermée derrière-elle et le soleil sur sa peau, elle soupira. Dans quoi s'était-elle encore fourrée, elle, mademoiselle indécise. Tant pis.

Les jambes tremblantes, elle se dirigea d'un pas mal assuré vers le lieu du rendez-vous dont ils avaient convenu un peu plus tôt. Les yeux rivés sur le sol, elle ne relevait que rarement la tête, sûrement par peur de croiser le regard probablement inquisiteur des gens qui la dévisageraient. C'est ce qu'elle se disait, toujours et constamment. Elle se sentait sorcière au milieu des flammes.

Puis elle releva la tête. Elle était arrivée. Son regard fureta à droite et à gauche, à la recherche de l'homme dont elle avait mémorisé le visage sur des dossiers et, une fois trouvé -oh non, il était là, elle espérait que peut-être il aurait eu un empêchement, au final-, se dirigea vers lui. Elle voulait se cacher, elle allait être ridicule. Elle était si peu à l'aise avec ses « collègues ».

« B-bonjour, je suis Cornelia. E-enchantée, et merci d'avoir accepté de m'aider... »

Advienne que pourra.

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 55
Habitation : appartement spacieux
Occupation : promoter, société civile
Partenaire : eurydice nicolas
promoter

Lun 3 Avr - 22:16
elle est arrivée. isaac attrape sa cigarette entre ses doigts et se lève d'un bond. elle a l'air tendue, non ? même sacrément tendue. si il pouvait donner une incarnation humanoïde au stress en cet instant il choisirait cornelia sans hésiter. ce n'est pas comme si elle se présentait à un entretien pourtant. il penche un peu la tête «enchanté, moi c'est isaac. mais ça tu le sais déjà. et c'est mon rôle d'aider les recrues, donc inutile de t'en faire» et gardant une attitude détendue il enchaîne «souffle un coup, je vais commencer par une petite évaluation pour voir ce dont tu es capable dans les différents domaines de combat. ça me permettra de cibler ton entraînement, entendu ?» puis se dirige jusqu'au banc pour ouvrir le gros sac.

«on va commencer par la base, le corps à corps. ça peut sembler anodin contre les gastrea mais c'est une compétence multi-fonction qui s'avère utile dans un grand panel de situations. et puis, bien que ce soit un peu plus dangereux que le combat à distance, certains promoter se risquent même à en faire leur spécialité» il sort deux couteaux équilibrés en bois. il s'approche de l'initiée et lui dépose doucement le premier canif d'entraînement dans la main. le garçon n'avait pas prévu de chômer en acceptant la demande de la promoter, alors c'est bien normal qu'il entre si vite dans le vif du sujet.

il se met en position de combat. une tenue assez haute et peu acrobatique qu'il affectionne tout particulièrement «viens. vise la tête, le cœur, le ventre : peu m'importe, mais essaie de me toucher. et pas la peine de te retenir, je ne suis pas en sucre».
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Occupation : Promoter.
Partenaire : Mitsuki Usagi.
promoter

https://fr.pinterest.com/morganefate/cornelia/
Dim 9 Avr - 11:13
SENTIER X ISAAC
Elle le suit du regard. Elle a bien compris ses paroles. Elle devrait se détendre. C'est vrai au final, elle n'a pas à s'en faire. Mais s'adresser au mur de ses appréhensions est bien vain. Son souffle irrégulier se perd dans sa gorge alors qu'elle essaie de suivre les mots du milicien d'une oreille attentive. Elle acquiesce lorsqu'il le faut, bonne élève (elle l'a toujours été), alors que ses doigts se perdent nerveusement sur le col de sa chemise.

« D-d'accord. »

Elle a fait sien le couteau d'entraînement. Elle a fait sien les recommandations de l'homme. Elle souffle silencieusement et porte son regard sur lui, l'observe, essaie de faire sa poigne tremblante plus assurée sur le manche de l'arme. Et se dit qu'il faut bien y aller un jour.

Elle plisse les yeux, se fait élève concentrée, se souvient qu'elle n'a pas réussi les examens d'entrée dans l'organisation de sécurité civile par chance, se souvient qu'elle a toujours été sportive, plutôt douée de ses mains, à l'aise dans le contact, épanouie dans le choc des poings. Même s'il s'agit de lames, cette fois.

Son regard qui s'est fait sombre et sérieux croise celui de son instructeur du jour alors qu'elle prend appui sur ses jambes tendues et s'élance d'un coup d'un seul dans sa direction. Concentrée, concentrée, elle esquisse un mouvement fatal en direction du visage de l'homme avant de dévisser son geste, son poignet, de s'accroupir et d'asséner un coup puissant (autant qu'elle le pouvait dans l'état second qu'elle était, entre malsaine adrénaline et sombre nervosité) à Isaac, au niveau de l'abdomen.

Parfois elle se demandait, sincèrement, si lui donner une arme était une si bonne idée.

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 127
pnj

http://ruinaimperii-rebirth.forumactif.com
Dim 9 Avr - 11:13
Le membre 'Cornelia O'Connell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé' : 11

______________

compte fondateur. svp n'envoyez pas de mp !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 55
Habitation : appartement spacieux
Occupation : promoter, société civile
Partenaire : eurydice nicolas
promoter

Dim 9 Avr - 21:31
isaac est pris de court. il ne s'attendait pas à ce qu'elle soit inutile, mais la gamine semble réellement douée pour le coup. elle tente une feinte à la tête et attaque directement son torse : pour l'effet de surprise ça aurait pu être mieux, mais la vitesse de la frappe, elle, a le mérite d'être spectaculaire. il parvient à effectuer un pas latéral juste avant que le couteau en bois touche son plexus. il a bien fait de la regarder droit dans les yeux, car son regard a malgré tout trahi l'endroit qu'elle souhaitait frapper. le fait de fléchir ses genoux était peut-être un peu superflu également, car étant donné leur différence de gabarit, elle aurait très bien pu le frapper avec un peu moins d'inertie pour rester dans le vague. «bon, c'est déjà bien. tu m'as l'air d'avoir pas mal de puissance, et puis tu es rapide. c'est une bonne chose» il hoche la tête deux fois «par contre tu es un peu prévisible».

il va déposer son arme dans le sac et invite la jeune fille à faire de même. pas besoin de s'éterniser, le promoter a bien vu de quoi sa collègue était capable. il sort alors une arme de poing et désigne une cible en papier qu'il a accroché près d'un mur «même exercice, tu dois toucher les zones précises le maximum de fois. tu as cinq balles et la cible est à quarante mètres. ce sont des balles d'entraînement donc ne te retiens pas» puis croise les bras.

la jeune femme se met en position. autant la déconcentrer un peu pour l'exercice, ça aussi c'est une qualité importante pour un agent de la sécurité civile. «tu n'es jamais partie en mission, donc ?» isaac penche légèrement la tête.  
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Occupation : Promoter.
Partenaire : Mitsuki Usagi.
promoter

https://fr.pinterest.com/morganefate/cornelia/
Dim 9 Avr - 22:20
SENTIER X ISAAC
Elle avait réussi ? Soupir de soulagement alors qu'elle se détendait. Honnêtement, elle ne savait pas trop ce qu'elle venait de faire. Elle l'avait fait sur le moment. Comme souvent, comme toujours, comme quand elle était enfant et qu'elle en venait aux mains avec ses voisins.

Elle écoute, baisse les yeux, autant intimidée qu'honorée, et répond à son invitation, lui rend son arme, la dépose là où il faut. Silencieuse. Elle se saisit de son prochain engin de mort, se mord la lèvre inférieure, plutôt mal à l'aise. La seule arme à feu qu'elle avait eu l'occasion de manier jusque là était celle que l'on donnait aux nouvelles recrues, elle n'avait que rarement eu le besoin de s'en servir. Pour ne pas dire jamais. Elle se mit toutefois en position, le regard dans le vague, brumeux, alors que les mots d'Isaac parvenaient à ses oreilles.

« N-non, jamais. »

Elle déglutit. Se souvient qu'elle n'est pas grand chose. Se souvient de Mitsuki : elle aimerait ne pas être un poids.

Elle tire.

Les balles percutent la cible de plein fouet. Ce n'est pas parfait. Loin de là. Elle sait que sa posture n'est pas bonne: elle est trop raide. Trop stressée. Son bras est tremblant, presque douloureux. Ses jambes sont faibles. Elle est écrasée par la pression en même temps qu'elle écrase la détente. Mais, entre deux battements de cils, entre deux expirations de son souffle saccadé, elle se souvient qu'elle n'est pas là pour rien.

Elle a réussi à se hisser jusqu'ici, à force d'efforts. À force de travail. Ses capacités, elle les a forgées.

Elle baisse le bras. Elle baisse les yeux. Et elle attend.

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 127
pnj

http://ruinaimperii-rebirth.forumactif.com
Dim 9 Avr - 22:20
Le membre 'Cornelia O'Connell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé' : 9

______________

compte fondateur. svp n'envoyez pas de mp !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 55
Habitation : appartement spacieux
Occupation : promoter, société civile
Partenaire : eurydice nicolas
promoter

Lun 10 Avr - 16:49
«c'est un peu bancal dans l'ensemble, mais j'ai vu bien pire. je reviens» il marche jusqu'à la cible pour la décrocher et en ajouter une seconde. il constate que mine de rien, quelques tirs ne sont pas passés très loin et qu'avec un peu d'entraînement elle pourrait très bien s'en sortir. à voir. il revient tout en froissant le grand papier entre ses mains et désigne la nouvelle silhouette du doigt. «on va passer aux armes d'épaule. c'est un peu compliqué de se procurer des armes d'entraînement donc je n'ai qu'un vieil AR-17 trafiqué à te proposer. je suppose que tu n'as pas encore apprise à t'en servir ?» il récupère l'arme de la jeune fille et va la déposer dans le sac. encore une fois, il attrape le nouvel outil pour procéder à la phase suivante. bien que cette fois, ça ne rigole plus. heureusement qu'il a une autorisation de promoter pour utiliser des engins comme celui-ci.

«ce n'est pas si différent des pistolets. tu dois retirer le cran de sûreté juste là et presser la gâchette pour tirer. c'est juste un peu plus lourd, et moins précis quand tu n'as pas l'habitude. tu dois plier un peu la colonne vertébrale pour mettre une cible en joug. pour avoir un bon équilibre et une bonne visée. et ça a beau être un semi-automatique, tu dois tirer par rafales pour toucher la cible au maximum. si tu restes appuyée les balles vont simplement partir dans tous les sens et tu risques de blesser quelqu'un. ou casser quelque chose» il place le fusil entre les mains de la jeune fille et lui montre comment le tenir. il hoche alors la tête «je ne vais pas te parler, là tu dois te concentrer. et n'oublie pas que tu dois maîtriser ton arme. pas l'inverse» puis recule de trois pas. en général les recrues n'ont pas le droit à ces fusils-là, mais lui il est plutôt partisan du libre entraînement. qu'elle fasse simplement ses preuves.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Occupation : Promoter.
Partenaire : Mitsuki Usagi.
promoter

https://fr.pinterest.com/morganefate/cornelia/
Lun 10 Avr - 20:54
SENTIER X ISAAC
Ça passe ? Elle lâche un soupir de soulagement et elle relève la tête, les yeux un peu brillants. Autant de stress que de fierté. Peut-être allait-elle réussir à faire quelque chose, au final ?

Mais ce n'était pas terminé. Elle se fait de nouveau raide comme un piquet alors que son arme du moment quitte ses mains : c'était déjà un rituel.

« Non, en effet. »

Elle en était restée à la base de la base. Alors, lorsqu'elle se retrouva avec son prochain outil d'entraînement dans les mains, elle paniqua quelque peu, lançant un regard affolé au sergent Hawkins.

« V-vous êtes sûr que... ? »

Que ça va aller ?

A priori elle n'avait pas le choix de toute façon. Elle écoute les explications, fait tout comme il le faut, se met en position, aussi bien que possible. Elle prend une grande inspiration.

Et elle ne panique pas. Elle sait ce qu'elle vaut, maintenant. Les essais précédents l'ont mise en confiance. Le sergent est là, il l'aide, lui explique les choses, les lui explique très bien. Elle n'a qu'à se faire confiance et appliquer.

Ce qu'elle fait.

Elle avance à force de petites victoires, petit à petit, un pas par balle dont elle maîtrise tant bien que mal la course, un pas par balle qui vient se ficher dans la cible désignée.

Essoufflée (le poids du stress, de la pression qu'elle s'inflige seule et à elle-même), elle remet en place une mèche qui venait embrumer son regard et prend, cette fois, l'initiative de se tourner d'elle-même vers son supérieur.

Elle avait bien fait de se montrer courageuse et de le contacter.

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 127
pnj

http://ruinaimperii-rebirth.forumactif.com
Lun 10 Avr - 20:54
Le membre 'Cornelia O'Connell' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé' : 10

______________

compte fondateur. svp n'envoyez pas de mp !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 55
Habitation : appartement spacieux
Occupation : promoter, société civile
Partenaire : eurydice nicolas
promoter

Mer 12 Avr - 21:00
«c'est plus que correct pour une débutante» et sur ces mots il s'éloigne le pas léger, l'esprit un peu dissipé. il se demande sur quoi il devrait la faire travailler ? ou plutôt, non. il sait très bien sur quoi elle devrait bosser, mais il se demande vers quoi il pourrait l'orienter pour qu'elle soit la plus performante. il marche, il marche. il se dit qu'elle a été plutôt impressionnante avec le fusil, pour une jeune recrue, mais elle a l'instinct qui concorde parfaitement avec le corps à corps.

finalement, il revient. il prend son temps, allume une cigarette et expire la fumée tranquillement. plus excessivement besoin de se presser, maintenant. il a fait un peu de lumière sur la jeune fille et il sait comment procéder. «bon, je vais être objectif. dans l'ensemble tu es au-dessus de la moyenne, tu t'es démarquée sur le fusil et le couteau. si tu veux mon avis, tu auras plus de facilités à te spécialiser dans les armes d'épaules. comme je l'ai dis plus tôt, c'est plus sûr sur le terrain d'être à distance» il souffle de la fumée «mais si tu as envie de mettre du cœur à l'ouvrage, tu peux choisir le corps à corps».

il continue de marcher. c'est comme s'il faisait les cent pas, mais ça l'aide à réfléchir. quand il se prononce sur ce genre de sujet, c'est un peu comme si il traçait la vie de la recrue. ce n'est pas un choix facile, ou plutôt, c'est un choix qui doit être réfléchi. mais ce n'est pas la première fois qu'il a besoin d'y faire face. finalement, isaac s'arrête et fait une moue «par contre, tu es en-dessous pour le mental. tu as de la volonté, sinon tu ne m'aurais pas appelé, mais pas besoin d'être devin pour voir que tu es tendue et que tu n'as aucune confiance en toi». il l'invite à s'approcher et venir s'installer à côté de lui sur le banc «c'est un peu bête étant donné tes capacités, mais je sais bien que ça ne se contrôle pas. malgré tout ça se corrige, pour l'instant tu n'as qu'à me faire confiance : en tant qu'instructeur j'ai reconnu que tu avais du talent. et crois-moi, si c'était peine perdue, je te l'aurai fais savoir» il croise les jambes «maintenant, si tu vas en mission avec ton état d'esprit actuel, tu risques de mettre en danger ta partenaire. donc je vais, si tu le veux bien, m'occuper de toi pour encore quelques temps afin que tu sois au point pour les événements à venir. ça te va ?».

ce n'est pas trop son genre de s'impliquer autant, mais vu que c'est lié de près ou de loin à la sécurité civile, et qu'elle est mine de rien pleine de bonnes volontés, il aurait du mal à s'en détourner. il sait très bien comment gérer ce genre de cas, il était un peu pareil à ses débuts, mais ça ne se fait pas en un jour. bien au contraire. il la regarde «on va se fixer un planning, mais avant ça, tu as peut-être des questions ? profite-en. c'est important que tout soit clair dans ta tête» parce qu'il n'y aura sûrement plus place à l'indécision dorénavant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Occupation : Promoter.
Partenaire : Mitsuki Usagi.
promoter

https://fr.pinterest.com/morganefate/cornelia/
Mer 12 Avr - 23:18
SENTIER X ISAAC
Elle écoute, elle hoche régulièrement la tête, elle baisse parfois les yeux mais approuve les remarques, positives comme négatives.

Elle regarde distraitement la paume de ses mains. Elle avait le sentiment que c'était ce qui, au final et lorsque tout était dit, lui correspondait le mieux. À elle, à sa personnalité, à son histoire. Et manier une arme à feu n'était pas ce qui la rassurait le plus, qu'elle se débrouille ou non.

« Je... crois que je suis plus à l'aise avec le corps-à-corps... »

Presque comme un murmure, tiraillée par la peur de s'affirmer.

Elle lève les yeux et détourne bien vite le regard lorsque Isaac égraine les points noirs qui s'étalent sur le tableau de la demoiselle. Elle se fait raide comme un piquet et un désagréable frisson la parcourt ensuite alors qu'elle répond à l'invitation de l'homme et vient s'asseoir sur le banc.

« J'en suis consciente... Désolée... »

Elle souffla toutefois un « merci » sincère, reconnaissante de toutes les paroles d'encouragement dont il l'abreuvait. Un sourire timide se dessina sur les lèvres de Cornelia alors qu'elle fixait un point invisible un peu plus loin.

« Oui, s'il-vous-plaît. J'en serais honorée. »

De l'aide, que quelqu'un s'occupe d'elle, elle en avait besoin. C'est pour cela qu'elle avait tendu cette première main.

Elle l'écoute, approuve ses paroles d'un bref mouvement de tête, puis se fait songeuse lorsqu'il l'invite à le questionner.

« Ça... ne vous dérange vraiment pas de prendre de votre temps pour... moi ? »

Elle noue distraitement ses doigts, ses mains, les croise.

« Vous êtes le seul à avoir accepté de m'aider... »

Et le seul à vouloir aller aussi loin pour elle.

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 55
Habitation : appartement spacieux
Occupation : promoter, société civile
Partenaire : eurydice nicolas
promoter

Jeu 13 Avr - 20:32
«tant mieux, alors» il se penche en avant. la cendre s'étale dans le sable et son regard se fait vague. isaac a sa petite idée sur la source de ses doutes. en même temps, il faudrait vraiment être aveugle pour ne pas s’apercevoir du malaise qui plane autour de la jeune fille. un coup d’œil sur son dossier a suffit pour comprendre une bonne partie du problème. c'est sa proche relation avec le culte qui pousse ses collègues à l'éviter. en réalité, il avait déjà entendu parler d'elle de façon indirecte, et pas en bien. mais c'est la façon d'être de l'humain : plutôt que de chercher à en savoir plus, il repousse ce qu'il n'arrive pas à comprendre. et dans le cas de la petite o'connell, ce principe prend la forme d'une tragique appréhension.

«parce que tu es liée au culte ? ça ne m'étonne pas. ceux qui combattent les gastrea sont pour la plupart rassemblés à la sécurité civile. et il va de soi qu'ils abhorrent une organisation qui adule leurs bourreaux» il pousse un soupir inaudible «je peux comprendre ce point de vue, mais ce n'est pas pour autant que je le partage. c'est peut-être douloureux, mais l'important c'est ce que tu penses toi. contente-toi de bien faire ton travail et ils finiront par comprendre».

le devoir passer en premier.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Occupation : Promoter.
Partenaire : Mitsuki Usagi.
promoter

https://fr.pinterest.com/morganefate/cornelia/
Lun 17 Avr - 14:28
SENTIER X ISAAC
« Vous avez sûrement raison... »

Elle l'écoutait, silencieuse, au milieu de ses propres pensées. Elle se massa un instant la nuque (elle en avait un peu assez de ce réflexe) et laissa un sourire un peu triste, un peu sombre, se dessiner sur ses lèvres rosées.

« C'est vrai que certains finiront sûrement par comprendre, mais... pas tous... »


Ses mots s'étaient progressivement transformés en chuchotement à mesure qu'elle approchait de la fin de sa phrase, à mesure que se dessinait dans sa tête, dans ses pensées, l'image de son père Christopher O'Connell. Sera-t-elle ne serait qu'un jour comprise ? Comprise par ceux qui lui importent le plus, ceux qui comptent pour elle, ceux qui dictent encore maintenant sa vie.

Soupir.

« Je... ne sais pas trop ce que je pense, pour être franche... »

C'est compliqué, ajouta-t-elle silencieusement, pour elle-même.

« Parfois... J'ai peur d'avoir fait une erreur en décidant d'entrer dans la sécurité civile... »

Elle fixe ses bottes, un peu blanchies par le sable du parc.

« Je ne sais pas trop si c'est la bonne solution... si ma place est là.. ou... »


Mais où est sa place, de toute façon ? Elle ne le savait pas.

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 55
Habitation : appartement spacieux
Occupation : promoter, société civile
Partenaire : eurydice nicolas
promoter

Lun 17 Avr - 17:59
«tu t'égares. ça ne t'apportera rien de chercher des concepts métaphysiques tels que ton utilité ou ta place dans le monde. ces choses-là n'existent pas. si tu veux mon avis, concentre-toi sur tes propres convictions et fixe-toi des objectifs. l'humain est une créature consciente, mais husserl disait que toute conscience est conscience de quelque chose. en d'autres termes, tu n'iras pas loin si tu ne met pas une carotte au bout du bâton. fusse t-elle une chimère» il parle en connaissance de cause. isaac a toujours été doué pour se mentir à lui-même pour perdurer. pour ne pas s'éteindre. c'est là un conseil bien cruel qu'il donne à la recrue, mais c'est également la seule façon de vivre qu'il connait.

«tu dois bien en avoir, non ? des convictions. elles peuvent être égoïstes ou minuscules, ça ne les dénature pas pour autant. qu'est-ce que tu en dis ?» il croise les jambes, le regard perçant. il souffle un peu de fumée et se penche un peu en avant. il s'intéresse, mais c'est là aussi une part de l'entraînement de la jeune femme. il a promis de l'endurcir, et il faut bien commencer à un endroit. peut-être parviendra t-il à éclaircir ne serait-ce qu'un peu les doutes de cornelia de cette façon.

mais ça ne se fait pas comme ça. il faut savoir donner un peu en retour. le promoter laisse son regard s'échapper un peu dans le vague. il tapote le dos de sa cigarette et articule «moi, je me suis engagé pour retrouver ma sœur. et maintenant, je fais mon devoir pour protéger empyrean» avec un ton presque monotone. quelle belle idylle dont il aimerait se convaincre «et toi ?».
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Habitation : Un petit appartement dans la zone sud.
Occupation : Promoter.
Partenaire : Mitsuki Usagi.
promoter

https://fr.pinterest.com/morganefate/cornelia/
Mar 18 Avr - 17:21
SENTIER X ISAAC
« C'est peut-être vrai pour vous, mais... »

Mais moi, j'ai pas de convictions. C'est ce qui lui vrilla l'esprit, un instant. Elle le savait de toute façon : ce qu'elle appelait ses convictions n'étaient qu'une création, un pur produit de son besoin de s'éloigner de sa famille. La résultante d'un geste de recul. C'est tout. C'était l'impression insidieuse de faire quelque chose pour les mauvaises raisons. Juste pour ne pas faire comme on voulait qu'elle fasse.

Elle l'écoutait sans vraiment le faire. Elle soupire. Elle ne sait pas, elle ne sait plus. Enfin, cela n'a de toute façon jamais été le cas.

Elle agrippe le tissu de son short sombre, serre les doigts.

« Moi, j'en avais juste assez d'être jugée. »

Jugée pour quelque chose qu'elle n'était pas (encore). Quelque chose qu'elle allait devenir (ou pas).

« Mais... »

Elle écarte les mèches qui recouvrent sa nuque.

« Mais c'est toujours là, et parfois je me dis que ce serait plus simple de... »

De faire ce pour quoi on l'avait élevée. Et préparée. Même si le cœur n'y était pas. Ou pas entièrement. L'amour pour leurs Dieux, non, mais pour sa famille, oui.

« ...Mais j'aimerais quand même essayer... quelque chose d'autre... de différent... »

Sa propre voie, même si elle n'est qu'artifices, mensonges et désillusions.

PINN

______________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Histoire attendrissante de Cornelia Otto Schutt Ti Corn une Haitiano-Allemande
» Le Sentier Argenté [Lumy retrace son passé]
» Sur le sentier.. [Libre]
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Le chateau Beauclair

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-