ruina imperii

Jamais mieux servi que par soi-même || Alyssa
avatar


Messages : 6
Habitation : Au siège de la sécu (officiellement) / Dans le nord (officieusement)
Occupation : Initiator
Partenaire : Aucun. D'abord par obligation puis par choix, Abra' chemine maintenant seul.
initiator

Mar 11 Avr - 9:40
Jamais mieux servi que par soi-même || Alyssa


Le soleil commence à descendre à l’horizon quand Abraham vient rendre compte de la mission qu’on lui avait confiée quelques temps plus tôt. Une histoire de pacotille, sans grand intérêt si ce n’est celui d’aider les nouvelles recrues à se faire les dents sur la difficulté de la vie. Très peu enrichissante pour lui, à part pour entraîner son roulement des yeux face à la connerie de ces paires toutes récentes qui ne savent que se chamailler avant de songer à travailler en équipe. Ca les perdra.  De toute façon, il est inutile de vanter les mérites du travail en équipe et de la paire à un Initiator tellement âgé par rapport à la moyenne qu’on se demande s’il n’est pas un produit fabriqué de toutes pièces, un genre de monstre du Dr Frankenstein à la Empyrean, surtout si lui-même fait chemin seul depuis maintenant des années.
On n’est jamais mieux servi que par soi-même, non ?

Le haut grade d’Abraham ne lui permet pas encore d’enfumer les bureaux de son tabac aux parfums et origines douteux, alors il est gentiment congédié tandis qu’il se sort une cigarette et va se poster au bout du couloir, sur la plateforme grillagée de l’escalier de secours. L’étage élevé donne sur une bonne partie de la ville, saignée dans le crépuscule qui tombe comme un sale augure. Il s’allume sa cigarette, tire dessus, et contemple cette fourmilière préservée des Gastrea. Mais pour combien de temps ?

La porte claque derrière lui. Abraham se retourne vite fait pour la forme, salue son congénère, et bloque instantanément en reconnaissant le visage familier.

« Alyssa ? » s’étonne-t-il. « Qu’est-ce que tu fais là ? ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 26
Occupation : Initiator
Partenaire : Jeane
initiator

Sam 15 Avr - 2:52





Jamais mieux servis que par soi



Contrairement aux apparences toutes les missions de la ssécurité civile n'était pas spécialement intéressantes, une grande partie était même très chiante pour pas qualifier ça autrement, remplir de la paperasse puis la rendre, transporter des piles de feuilles ou parfois une seule d'un étage à l'autre pour quel tel ou tel puisse la signer. Saluer des gens dans les couloirs que j'aimerais surtout pousser dans les escaliers également, mais l'avantage était qu'au moins elles n'étaient pas dangereuses, il faut parfois voir le bon côté des choses. Tout de même, ce n'est pas ainsi que je deviendrai une véritable magical girl prête à sauver le monde et la ville, mais bon fallait bien commencer quelque part, car d'une c'est mieux que de glander dans le quartier nord à frapper des crétins et voler des fournitures, et puis il y avait un salaire à la clé, je n'avais pas trop à me plaindre de ma situation.

De plus je commençais enfin à me situer à peu près dans le bâtiment, malgré le peu de temps depuis que j'ai intégrée la sécurité civile, j'ai passé plus de temps sur le terrain pour aider plutôt que ranger des papiers, et je n'arrivais jamais vraiment à me situer dans ce immense édifice. Je ne connaissais pas encore certains "grands noms" de l'organisation mais qu'importe tant que personne ne m’embêtait. D'ailleurs je devait transporter quelques dossiers dans un bureau inconnu jusqu'à maintenant. On m'avait sermonnée pendant de longues minutes comme quoi il s'agissait d'une personne froide, que je ne devais pas déranger longtemps, m'écraser, rester polie et discrète, la vache j'imaginais déjà le pire qui m'attendais, et commençait même à appréhender, il ne devait pas s'agir d'une blague.

Trainant des papiers, toujours habillée de la même façon, un pas après l'autre je prenais clairement mon temps pour arriver à destination, c'était clair que je n'avais ni l'envie ni le courage de savoir ce qui m'attendait et pourtant il fallait bien le faire. Et puis la fameuse pause pipi intervient, puis la pause boisson, tout pour retarder la sentence au maximum, mais tôt ou tard fallait bien passer sur la guillotine, mais c'était pas le moment de baisser la tête, je devais me redresser, rester sérieuse, professionnelle. Me redressant, j’avançais d'un pas déterminé, presque fier, ou plutôt beaucoup trop militaire au point ou certaines me regardaient de façon étrange.
Arrivant enfin à destination, je prenais une grande respiration, toquant rapidement et rentrant dans le bureau. Trop concentrée je ne reconnu pas la silhouette de dos. Et pourtant sa voix me figea sur place, une certaine nostalgie m'envahissait, moi qui n'avais jamais ressentis ça. C'était bien lui, la seule personne qui m'avait tendue la main après toutes ces années après des circonstances plus que paranormales. Cette même personne qui m'avait fait connaitre mon ultime but dans la vie, celui de devenir une magical girl.
Sans que je puisse faire quoi que ce soit un grand sourire se dessina sur ma face et tout le stresse s'en allait, je ne l'avais pas recroisé depuis un certain moment, j'étais super herseuse de revoir un visage familier.
Me rapprochant doucement, toute fière, je n'osais même pas tendre le dossier. Ne sachant pas vraiment quoi répondre je répondis la première chose sincère qui me venait à l'esprit.

"- Je.. Je suis devenu une véritable magical girl pour sauver cette ville!"

Il y a certainement mieux comme réponse, mais je crois en ce que je dis, et tant qu'une personne y croit n'importe quel rêve peut se réaliser.

"- J'ai intégrée la sécurité civile après vous avoir rencontré,
et j'ai progressé dans tout les domaines!
"

Tant de conviction dans mes paroles je m'étonnais moi-même, ou plutôt je m’impressionnais, souriant toujours comme une gamine je tendais le dossier que je devais rapporter.





(c) MEI pour APPLE SPRING



Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 6
Habitation : Au siège de la sécu (officiellement) / Dans le nord (officieusement)
Occupation : Initiator
Partenaire : Aucun. D'abord par obligation puis par choix, Abra' chemine maintenant seul.
initiator

Mar 2 Mai - 13:19
Jamais mieux servi que par soi-même || Alyssa


Considérant la jeune femme, Abraham freeze quelques longues secondes. Bien sûr, le visage et le regard lui sont familiers. Elle a légèrement grandi et a sans conteste pris du poids et du muscle. C’est bien loin celle qu’il a croisé autrefois dans ce lieu dont il se souvient à peine des contours, alors qu’ils se sont presque rentrés dedans comme des animaux blessés.
Il part soudain dans un éclat de rire, franc et spontané, ne sachant pas si ce qui le surprend le plus c’est la phrase en elle-même, ou le naturel désarmant avec lequel elle la prononce. C’est une private joke à eux seuls qui soudainement, instaure un climat de familiarité et de franche camaraderie.

« Tu m’avais pourtant semblé tellement réticente ! » rappelle-t-il, se retournant finalement pour réduire la distance qui les sépare, mais pas trop vite non plus. Il y a une image à tenir et on ne sait jamais : peut-être est-elle un mirage qui va disparaître d’une seconde à l’autre, il ne faudrait pas la brusquer. Son sourire est un rayon de soleil ; c’est à des années lumière de la personne qu’il a rencontrée autrefois.

Il se saisit du dossier, et la jeune femme ne disparaît pas.

« Tu es pressée ? Tu vas bien boire quelque chose avec moi. Raconte moi, comment ça s’est fait ? Qui est ton partenaire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Que c'est bon de revenir chez sois (libre) abandon
» Mieux vaut tard, que jamais [PV Anya]
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Pour mieux comprendre la crise alimentaire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-