ruina imperii

Felicia Faulkner ▬ QC Lucia
avatar


Messages : 10
Habitation : Un petit appartement au sud, un autre au nord.
Occupation : Tueuse à gages et garde du corps de Christopher O'Connell.
maudit culte

https://fr.pinterest.com/morganefate/felicia/
Sam 11 Mar - 19:03
Felicia Faulkner
avatar : Koko Hekmatyar + Jormungand..
nom : Faulkner
prénom : Felicia
surnom : À vous de voir, mais évitez Willy.
âge : 29 ans.
espèce : Enfant maudit.
rang : Culte des Gastrea.
métier : Tueuse à gages expérimentée, elle s'occupe pour le moment de la sécurité personnelle de Christopher O'Connell, le chef du Culte des Gastrea, et d'affaires en rapport avec la secte.
lieu de vie : Un appartement dans la zone sud, et un autre dans la zone nord.
armes : Felicia se débrouille bien au tir et a donc toujours sur elle un pistolet, mais son truc c'est surtout les armes blanches, et le long sabre en varanium (au diable les principes de la secte) qui pend continuellement à sa ceinture, bien visible, le montre plutôt bien. Mais sa plus grande arme reste les capacités propres à son type de Gastrea.
capacités/particularités : Felicia est de type orque. Concrètement, cela fait d'elle une véritable machine à tuer. De cet animal, elle a hérité son don exceptionnel pour la chasse (qui s'est un peu transformé en goût pour la violence gratuite, il est vrai), si bien qu'il est difficile de lui échapper lorsqu'elle a décidé de faire de vous sa proie. Elle est également aussi agile sur terre que dans l'eau, sous laquelle elle peut rester en apnée plus d'une dizaine de minutes. Ajoutez à cela une force physique exceptionnelle, la possibilité d'user de l'écholocation, ainsi qu'une dentition qui a progressivement adoptée une structure proche de celle des orques et qu'elle aime bien planter dans ses camarades maudits aquatiques (l'instinct sûrement), et vous comprendrez qu'il vaut mieux éviter de devenir sa cible.
Notez enfin que les yeux de Felicia sont continuellement rouges et trahissent aisément sa condition (pas qu'elle s'en préoccupe vraiment). Depuis sa naissance, elle n'a jamais été capable de leur faire reprendre une couleur normale, contrairement aux autres enfants maudits pour qui ils ne prennent progressivement plus cette couleur que lors de l'usage de leurs capacités. Cela explique peut-être pourquoi elle n'a pas toute sa tête, l'orque en elle ne dormant que d'un œil.
It's okay to eat fish because they don't have any feelings
Description Générale Un coup d’œil à sa montre indiqua à Felicia qu'il était bientôt l'heure pour elle d'entrer en scène. Nadia devrait également être à son poste, du moins il vaudrait mieux pour elle. L'orque leva les yeux au ciel, fixant un instant la lune, pleine cette nuit, avant de quitter la ruelle dans laquelle elle attendait depuis bien une heure et de se retrouver à marcher dans une allée silencieuse de la zone résidentielle sud. C'était un des très beaux quartiers, là où les plus riches se la coulaient douce dans des villas d'une taille indécente. Et cette nuit, elles allaient justement rendre visite à l'un deux, au nom du Culte.

Ah ça, si on lui avait dit à la naissance qu'elle deviendrait une tueuse professionnelle, elle aurait sûrement bien rigolé. Et pourtant, abandonnée comme la quasi-totalité des enfants maudits, elle n'avait pas été retrouvée par des bons samaritains à l'âme généreuse et la tête pleine de belles valeurs, mais par les pires bandits des quartiers nord. Une véritable bande de requins, et ce n'était pas qu'une référence au fait qu'ils avaient tous la particularité d'être des maudits de ce type. À certains on apprenait à lire et écrire, elle, on lui avait appris ça mais aussi à tenir une arme et à s'en servir pour trancher des carotides. Ce qui, au final, lui semblait présentement tout aussi utile, puisque ça lui permettait de toucher un salaire.

Elle s'approcha doucement du portail d'une villa un peu isolée, et resta un instant dans l'ombre d'une colonne de marbre, sondant les alentours en usant des dons qu'elle partageait avec les orques. Personne dehors. Felicia hasarda un coup d’œil en direction des fenêtres de la demeure. Celle qui l'intéressait se trouvait à l'étage et avait les rideaux fermés. C'était le signal que sa partenaire avait fait sa part du travail. Ni une, ni deux, elle entreprit d'escalader l'un des murs qui entouraient la bâtisse et se laissa tomber de l'autre côté, se retrouvant ainsi dans les jardins de la villa dans lesquels régnait fort justement un silence de mort. Traversant l'allée, elle constata avec satisfaction que la porte d'entrée était légèrement ouverte et la poussa doucement, prudente même si elle ne sentait aucune présence hostile.

Parfois elle se demandait ce qui avait bien pu la motiver à se retrouver mêlée aux histoires de cette secte, puis elle se souvenait qu'elle était bien payée et qu'être vénérée, pour quelqu'un se trouvant au sommet de la chaîne alimentaire, c'était plutôt sympa. Ses préoccupations étaient généralement bien loin de celles des autres, Felicia étant plutôt dans son propre monde, un monde où elle chasse et tue pour satisfaire des instincts malsains, mais la perspective de pouvoir s'adonner à son "sport" préféré en toute liberté et bien plus régulièrement que si elle restait seule dans son coin la motivait bien. Et puis un monde où régneraient Gastrea et enfants maudits ? Elle aimerait bien voir ça, tiens, et elle y aurait sûrement une bonne place.

Elle monta les escaliers jusqu'aux étages supérieurs, et bientôt un hurlement lui vrilla l'oreille, lui indiquant que la pièce qui se trouvait devant elle était certainement sa destination. Et lorsqu'elle y pénétra, elle constata qu'elle avait raison, et que Nadia avait déjà fait tout ce qu'elle avait à faire. Leur cible du jour, un cinquantenaire au compte en banque affichant un contenu à plusieurs zéro, était attaché à une chaise alors que de sanguinolentes marques de dents parsemaient son corps. Un coup d’œil dans un coin de la pièce et elle vit la pseudorca occupée à pianoter sur un ordinateur, très certainement en train d'alléger les comptes de l'homme qui avait dû lui en donner le mot de passe sous la torture. D'où les morsures. Felicia reposa son regard écarlate sur la pauvre victime en devenir, qui devait sûrement savoir ce qui allait suivre.

"Le Culte comptait beaucoup sur vos dons, Monsieur Albini, mais comme vous ne semblez plus vouloir participer à notre effort, nous allons nous servir seuls et nous passer désormais de vos services."

L'orque tira doucement de son fourreau le long sabre qu'elle portait à sa ceinture, ses crocs, elle les gardait pour ses compatriotes aquatiques. S'occuper du cas de maudits de type requin ou d'autres créatures du genre, ça n'avait pas de prix, et cela faisait partie des grands plaisirs de Felicia. L'instinct qui refaisait surface, là aussi. C'était simplement dommage que les premiers à en avoir fait les frais furent les requins qui l'avaient sauvée. Mais c'est comme ça, c'est la nature, ceux qui restent, se sont les plus forts.

"Bonne nuit, Monsieur Albini, que les Gastrea vous pardonnent votre égarement."

Et elle mit fin à la vie de l'homme d'un geste vif.

Elles en avaient terminé pour cette nuit.. Le nettoyage, ce n'était pas leur boulot.
AllysteriaShe's just an orca on a stroll.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comtesse Anna-Lucia Giovanni
» La Rouge et le Bleu. [ft. Felicia]
» Bye Felicia.
» GM di Favara
» Felicia, la Sith qui cache son jeu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-